Article de Corse Matin: "Fi des bouchons de liège et place à l'innovation"

Par Sandrine Ordan


Photo Sandrine Ordan (Corse Matin)
Photo Sandrine Ordan (Corse Matin)
C'est en substance le message délivré, hier, par le designer et les partenaires de la 2e édition de la résidence Fabbrica design qui s'est achevée à Corte. Yohan Trompette a présenté sept objets fabriqués avec ce matériau

Yohan Trompette a présenté les objets issus du travail qu'il a mené, à distance, avec Quentin Vuong, hier matin au Palazzu. Tabourets, lampe, matériel de bureau, paravent ou comme ici parement pour mur seront visibles toute la semaine au Palazzu, à Corte.

Il y a encore une cinquantaine d'années, le liège était largement exploité sur l'île, en particulier dans la région de Porto-Vecchio et dans le Sartenais. Aujourd'hui, l'usage dece matériau est quelque peu tombé en désuétude...

Difficile de partager ce point de vue pour qui a pu voir les objets imaginés par Yohan Trompette et son comparse Quentin Vuong, lors de la résidence de designers Fabbrica design, dont la deuxième édition s'est achevée hier à Corte.

Au Palazzu, dans une salle des Actes totalement repensée et dans laquelle la scénographie a pris toute sa place, les tabourets étaient mêlés aux objets de bureau, les paravents invitaient à découvrir des lampes, les prototypes version mini s'étalaient sur une grande table... De quoi laisser vagabonder l'imagination et donner des idées pour une décoration soudain bien plus moderne qu'on ne l'aurait imaginé.

Parmi les invités, outre les différents partenaires du projets, quelques designers insulaires, des artistes et des artisans. "Le travail avec eux a été essentiel et extrêmement intéressant dans la phase de fabrication", soulignait Yohan Trompette. Entre les objets imaginés, un lien réel et un autre qui fait davantage appel à l'envie et à l'imagination.

"De toute façon, on ne peut plus simplement penser le liège comme servant uniquement à fabriquer des bouchons. Pour que la filière vive et évolue, il lui faut des perspectives d'avenir, dans lesquelles l'innovation et le design ont toute leur place", estimait François Piacentini, propriétaire forestier et représentant de Silvacoop. (...)

Cliquez sur l'image pour télécharger l'article intégral du 10-05-2016


Rédigé par Jean-Joseph Albertini le Mardi 10 Mai 2016 à 20:59 | Lu 217 fois